Les leaders sont souvent dépeints comme ceux qui montrent le chemin, tirent les autres, créent le mouvement. Il y a alors les leaders et ceux qui suivent. J’ai longtemps souscrit à ce modèle. Les leaders tirant le monde qui resterait sur place sans ses leaders qui ont plus d’énergie, plus de savoirs, plus de vision. Les autres suivent. Sans leaders ils restent sur place.
Aujourd’hui je sais que cette conception du leadership domine, mais qu’elle est fausse. Le leadership doit être développé en chacun et chacune. C’est l’envie d’agir qui en est la base. Et chacun peut agir avec ses moyens si l’envie d’agir est là. Permettre la mise en commun de ces énergies et la cocréation du monde est ce qui permet d’embarquer tout le monde et ne laisser personne sur le bord de la route. Pour donner l’envie d’agir, il faut créer un environnement sain, d’écoute et de confiance.

Share This